Le saviez-vous ? Aujourd'hui, c'est la journée mondiale du lait !

Publié le par Bellattitude

Entre la journée internationale du macaron et la journée mondiale du donut, le lait se fraye un chemin !

© whoa.in

© whoa.in

A cette occasion, entre le 31 Mai et le 10 juin, neuf laiteries ouvriront gratuitement leurs portes au grand public afin de leur permettre de se familiariser avec ce breuvage naturel et ancestral qu'est LE LAIT !

Dans ce contexte, j'ai eu la chance de découvrir récemment "les coulisses" de la laiterie de Verneuil et d'explorer une ferme laitière à taille humaine. Cette visite aura été une excellente occasion de me réconcilier avec les produits laitiers. Maintenant, j'en sais beaucoup plus sur le sujet.

1. GENÈSE DU LAIT
 
Consommé depuis plus de 12 000 ans le lait a une longue histoire, si bien qu'il m'est impossible de retracer tout son parcours au cours des décennies antérieures. À mon sens, le plus important à retenir ce sont les procédés de conservation comme la stérilisation UHT* ou la naissance en 1865 de la pasteurisation. C'est Louis Pasteur, un scientifique et microbiologiste français, qui a effectué les premiers tests de cette méthode, qui aujourd'hui encore permet d’assurer la salubrité du lait et la capacité de le conserver et de le distribuer à l’extérieur des fermes laitières.
2. DE LA VACHE AU VERRE DE LAIT
 

Avant d’arriver dans les rayons des supermarchés,  j'ai pu constater moi-même que le lait est soumis à une réglementation très stricte. Après la traite, il est stocké dans une cuve de 4000 L réfrigérée à 4°C (un tank à lait). Il est ensuite acheminé en camion citerne de la ferme à la laiterie. Arrivé à bon port, il est immédiatement analysé et doit obligatoirement être exempt d'antibiotiques. Il est de nouveau stocké dans un tank puis chauffé à plus de 72°C pendant 15 secondes (c'est la pasteurisation). Cette étape terminée, le lait est placé dans l'écrémeuse qui sépare la crème et le lait. Puis en fonction du lait souhaité on remélange plus ou moins de crème avec le lait : sans matière grasse pour le lait écrémé (emballage vert), 1.5 % de MG pour le lait demi-écrémé (emballage bleu) et 3.5 % de MG pour le lait entier (emballage rouge). Ensuite, vient l'étape de la stérilisation à plus de 140°C pendant quelques secondes. Tous les micro-organismes sont ainsi détruits. Enfin, la stérilisation est suivie d'un conditionnement aseptique sous briques ou bouteilles plastiques.

© leblogdulait.fr

© leblogdulait.fr

3. ATOUTS ET COMPOSITION DU LAIT
 

Le lait est un produit 100% naturel ne contenant aucun additif, ni conservateur. Si la présence du calcium dans le lait est bien connue, le lait contient aussi une multitude de vitamines et minéraux (77%). En plus d'être une boisson nutritive, c'est aussi une boisson hydratante qui contient jusqu'à 90% d’eau.

 
4. COMMENT SAVOIR D'OÙ PROVIENT MON LAIT ?
 

Bonne nouvelle, depuis 2015, il existe un logo « Lait collecté et conditionné en France » pour permettre aux consommateurs de repérer facilement le lait 100 % made in France. Au même titre, pour les produits laitiers (fromage, yaourt, beurre, crème, glace...) il existe un nouveau logo « Lait collecté et transformé en France ».

    © leblogdulait.fr© leblogdulait.fr

    © leblogdulait.fr

    Sinon, l’estampille sanitaire (ou petite pastille de forme ovale) sur l'emballage vous permet, elle aussi, de tracer l'origine d'un produit alimentaire (FR pour la France, BE pour la Belgique, IT pour l’Italie …)

    5. POURQUOI UNE JOURNÉE MONDIALE DU LAIT ?

      Pour « un retour aux sources »  ! [ Du moins, je l'ai vécu comme ça ]. L'immersion dans le pâturage et le contact avec la nature, les fermiers et les bovins sont parfaits pour oublier la vie citadine.

      Le lait est l'aliment universel par excellence. Les produits laitiers font partie intégrante de notre alimentation.  Même si la consommation du lait diminue en France, nous sommes encore nombreux à consommer des laitages, près de 63 % d'entre nous consomment du lait liquide, plusieurs fois par semaine.

    Instaurer plus de transparence, pour (re) créér le lien de confiance avec les consommateurs français. La journée mondiale du lait permet de véhiculer un discours de transparence, mais aussi des idées, des débats et d'unir les gens autour de cet « or blanc ». Cette journée, est aussi l’occasion pour les visiteurs de contrôler le circuit de fabrication du lait (de la traite à la brique).

     Pour rencontrer ces femmes et ces hommes de terrain. L'objectif est triple. Valoriser l’image des métiers du lait, notamment les professionnels de l'agroalimentaire, de l'agriculture, mais également des fournisseurs d'emballages (diffusion de leur savoir-faire manuel ou technologique ...).

      Pour découvrir les produits du terroir. Envie d'un petit plat frais, savoureux et gourmand cet été ? La Touraine que j'ai visité, est une région pleine de saveurs, la douceur de son climat et la fertilité naturelle de ses sols permettent une production artisanale variée et de qualité pour se régaler en toutes circonstances (charcuterie, fromagerie, boulangerie ...). [ J'ai adoré le lait de Verneuil, mais aussi la dégustation des rillettes, du Valençay, de la Sainte-Maure de Touraine ou des brioches. Du sucré au salé, il y a vraiment de quoi satisfaire toutes les papilles ! ]

    Attention : Pour les visites gratuites les pré-inscriptions sont obligatoires. Plus d'infos sur  journeemondialedulait.fr @journeedulait #journeedulait. Cette année, tentez même de gagner un week-end en famille à la ferme !

    © Bellattitude.fr / Installée dans l'Indre-et-Loire, la ferme GAEC du chanvre est une explotation de 60 vaches en prairie naturelle. À ce jour, les deux frères,  accompagnés de leurs épouses pratiquent deux traites par jour et métissent différentes races de vaches comme la Prim'Holstein, la Montbéliarde, la Jersiaise ou encore la « Kiwi ».
    © Bellattitude.fr / Installée dans l'Indre-et-Loire, la ferme GAEC du chanvre est une explotation de 60 vaches en prairie naturelle. À ce jour, les deux frères,  accompagnés de leurs épouses pratiquent deux traites par jour et métissent différentes races de vaches comme la Prim'Holstein, la Montbéliarde, la Jersiaise ou encore la « Kiwi ».
    © Bellattitude.fr / Installée dans l'Indre-et-Loire, la ferme GAEC du chanvre est une explotation de 60 vaches en prairie naturelle. À ce jour, les deux frères,  accompagnés de leurs épouses pratiquent deux traites par jour et métissent différentes races de vaches comme la Prim'Holstein, la Montbéliarde, la Jersiaise ou encore la « Kiwi ».
    © Bellattitude.fr / Installée dans l'Indre-et-Loire, la ferme GAEC du chanvre est une explotation de 60 vaches en prairie naturelle. À ce jour, les deux frères,  accompagnés de leurs épouses pratiquent deux traites par jour et métissent différentes races de vaches comme la Prim'Holstein, la Montbéliarde, la Jersiaise ou encore la « Kiwi ».
    © Bellattitude.fr / Installée dans l'Indre-et-Loire, la ferme GAEC du chanvre est une explotation de 60 vaches en prairie naturelle. À ce jour, les deux frères,  accompagnés de leurs épouses pratiquent deux traites par jour et métissent différentes races de vaches comme la Prim'Holstein, la Montbéliarde, la Jersiaise ou encore la « Kiwi ».

    © Bellattitude.fr / Installée dans l'Indre-et-Loire, la ferme GAEC du chanvre est une explotation de 60 vaches en prairie naturelle. À ce jour, les deux frères, accompagnés de leurs épouses pratiquent deux traites par jour et métissent différentes races de vaches comme la Prim'Holstein, la Montbéliarde, la Jersiaise ou encore la « Kiwi ».

    © Bellattitude.fr / Conditionnement du lait à la laiterie de Verneuil (coopérative laitière de la région lochoise)
    © Bellattitude.fr / Conditionnement du lait à la laiterie de Verneuil (coopérative laitière de la région lochoise)
    © Bellattitude.fr / Conditionnement du lait à la laiterie de Verneuil (coopérative laitière de la région lochoise)
    © Bellattitude.fr / Conditionnement du lait à la laiterie de Verneuil (coopérative laitière de la région lochoise)
    © Bellattitude.fr / Conditionnement du lait à la laiterie de Verneuil (coopérative laitière de la région lochoise)

    © Bellattitude.fr / Conditionnement du lait à la laiterie de Verneuil (coopérative laitière de la région lochoise)

    © Bellattitude.fr / Laiterie de Verneuil (37)© Bellattitude.fr / Laiterie de Verneuil (37)© Bellattitude.fr / Laiterie de Verneuil (37)
    © Bellattitude.fr / Laiterie de Verneuil (37)© Bellattitude.fr / Laiterie de Verneuil (37)© Bellattitude.fr / Laiterie de Verneuil (37)

    © Bellattitude.fr / Laiterie de Verneuil (37)

    * « Ultra Haute Température ». Avec cette méthode, le lait est porté à une haute température au delà de 135°C pendant 1 à 2 secondes, puis immédiatement refroidi. Le lait UHT se conserve environ 3 mois en milieu ambiant et au sec, contre 20 jours seulement pour un lait pasteurisé.

    Publié dans culture, Recette, consommation

    Commenter cet article