Les cent-onze parfums qu’il faut sentir avant de mourir

Publié le par Bellattitude

Un livre qui sent(onze) presque bon ! (c'était monsieur jeu de mot).

Exemple d'une fiche parfum / Couverture / SommaireExemple d'une fiche parfum / Couverture / SommaireExemple d'une fiche parfum / Couverture / Sommaire

Exemple d'une fiche parfum / Couverture / Sommaire

Cette semaine, j'ai découvert un nouvel ouvrage qui traite de notes, d'accords, de mouillettes, de sillages ... Bref, de parfumerie et pour être plus exacte de 111 parfums à découvrir (au mieux) avant de mourir (parce que oui, ce serait compliqué après ça) bon, il vous reste encore une chance avec la réincarnation, si réincarnation il y a...

Mais trêve de plaisanterie, j'ai vraiment aimé ce livre, déjà pour sa couverture (le blanc nous rappelle la pureté, mais aussi la lumière du verre (soit du flacon) contre un jaune associé à la couleur du jus.

La première de couverture présente quant à elle une ouverture octogonale qui laisse entrevoir déjà de belles illustrations. (et c'est là, que je réalise combien la géométrie tient une place importante dans l'industrie du parfum).

Photo : bellattitude.frPhoto : bellattitude.fr

Photo : bellattitude.fr

 

       De quoi ça parle ?

Ce livre retrace alors 130 ans de créations parfumées allant de 1889 à 2015. On y retrouve des parfums cultes que j'affectionne tout particulièrement et qui se vendent aujourd'hui encore à des milliers d'exemplaires. Comme par exemple : Insolence de chez Guerlain, Flower by Kenzo, Angel de Thierry Mugler , Trésor de Lancôme ou Chanel N°5 ...

La "visite" chronologique est le premier atout de ce livre. Vous pouvez très vite situer tel ou tel parfum selon sa date de sortie ou regarder uniquement la partie vintage et découvrir alors les parfums des années 20 à 70.

Son second atout : le souci du détail ! Chaque parfum révèle sa propre carte "d'identité" avec sa critique, son créateur, sa date de sortie, ses différents profils et enfin son arbre généalogique mentionnant son ancêtre et son descendant. Il a aussi des détails plus croustillants (en marge) comme les personnalités qui l’ont porté ou les films dans lesquels il apparaît !

Enfin, l'esthétisme est son troisième atout majeur. Chaque illustration est un émerveillement pour les yeux. Oui, n'oublions pas que la parfumerie véhicule l'élégance, à mi-chemin entre art et science.

       En annexe vous trouverez ?

  • Des mots clés et un lexique pour bien comprendre le vocabulaire de la parfumerie
  • Des lieux du parfum : musées, l’Osmothèque
  • Des sites et des blogs du parfum
  • Un index par marques et par parfumeurs

        Les auteurs ?

Ils sont au nombre de trois :  Jeanne Doré, Alexis Toublanc et Yohan Cervi du site Auparfum.com 

Donc si vous êtes comme moi amoureuse de beauté, ne manquez pas l'occasion de feuilleter cet ouvrage publié aux Editions Le Contrepoint.

Ps : Parmi ces 111 parfums, je suis même étonnée de ne pas voir J'adore de Dior et Hypnôse de Lancôme.

Je termine cette parenthèse parfumée par une bien belle citation :

J'ai cherché la liberté en composant des parfums, et les odeurs m'ont asservi

Jean-Claude Ellena

Publié dans Parfum, lecture, Beaute

Commenter cet article